Tour savoir sur le lanceur Falcon 9 de SpaceX et actualités

SpaceX lance le lanceur Falcon 9 Block 5

— Actualités du 15 mai 2018 —

En 2010, la fusée Falcon 9 de SpaceX a volé pour la première fois. Dans sa version initiale, la Falcon 9 est un lanceur de moyenne capacité qui n’offre rien de spécialement remarquable. Pourtant, Elon Musk et son entreprise répètent que la Falcon 9 va révolutionner le marché des lanceurs spatiaux. Au cours des huit années qui ont suivi, la Falcon 9 a beaucoup fait parler d’elle. La fusée a constamment évoluée pour accroître ses performances et surtout pour devenir un lanceur partiellement réutilisable.

Ainsi, une Falcon 9 de 2018 est une fusée capable de placer deux fois plus de charges utiles en orbite qu’une Falcon 9 de 2010. Cette progression s’est faite grâce à de multiples versions de test et grâce aux 54 vols d’essai de la fusée. Mais ce développement incrémental touche à sa fin : SpaceX veut donner une forme finale à son lanceur. Vendredi dernier, la première Falcon 9 Block 5 s’est envolée en emportant le premier satellite de télécommunications du Bangladesh. Toutes les phases du vol se sont parfaitement déroulées, dont la récupération.

Dans une conférence qui a eu lieu quelques heures avant le lancement, Elon Musk a apporté quelques précisions sur les nouveautés de cette Falcon 9 Block 5 : elle a été conçue pour devenir le lanceur le plus sûr de l’histoire, ce qui est compréhensible car elle doit transporter la capsule Dragon V2 et son équipage. Le second étage de la fusée a par conséquent été modifié : il est équipé d’une réserve d’hélium, utilisé pour garder les réservoirs d’ergols sous pression. C’est la rupture de ce petit ballon d’hélium qui avait causé l’explosion du lanceur en 2016. Dans la version Block 5, le réservoir a été revu pour supporter plus de deux fois sa pression opérationnelle. De plus, la fusée bénéficie d’améliorations diverses : la poussée des moteurs Merlin du premier étage est encore augmentée de 8%. L’unique Merlin du second étage progresse de son côté de 5%. La structure qui maintient les neuf Merlin du premier étage a été renforcée. Les grilles en titane font maintenant partie du design de référence de la fusée.

Ces changements doivent permettre de pouvoir lancer chaque Falcon 9 Block 5 au moins dix fois, avec un minimum de maintenance. L’entreprise prévoit dès l’année prochaine une démonstration de cette capacité : une même fusée Falcon 9 devrait être tirée deux fois en moins de 24 heures, donc avec une maintenance très légère. A terme, Elon Musk est persuadé que ses clients préféreront voler sur des Falcon 9 usagées, et qu’au final les Falcon 9 neuves seront facturées moins chères que celles qui ont déjà volé, ce qui est l’inverse de la situation actuelle.

SpaceX prévoit de fabriquer 30 à 40 Falcon 9 Block 5 au cours des 5 prochaines années pour effectuer environ 300 vols. Après cela, la BFR pendra le relai. La Falcon 9 Block 5 est opérationnelle pour au moins quelques années. Même si SpaceX va certainement encore apporter quelques modifications mineures à sa version finale, il n’y aura pas de Falcon 9 Block 6. L’entreprise espère encore améliorer encore la poussée de ses moteurs Merlin.

SpaceX lance deux Falcon 9 en 72 heures

— Actualités du 27 juin 2017 —

SpaceX a tiré avec succès deux Falcon 9 la semaine dernière. Avec ces deux lancements en 72 heures, SpaceX se rapproche de son objectif de cadence hebdomadaire de tirs. L’entreprise en est à son neuvième tir de Falcon 9 en 2017 et elle cible 52 tirs pour l’année 2019, soit un tir par semaine.

Les fusées continuent d’être légèrement modifiées et améliorées pour chaque tir : lors des derniers tirs de Falcon 9, de nouvelles ailettes en titane devraient fortement limiter l’entretien nécessaire pour cette partie de la fusée. La fusée utilisée vendredi en était à son second vol. La réutilisation est donc doucement en train d’être mise en place chez SpaceX. D’ici une année, l’entreprise devrait avoir plus de fusées réutilisées que de fusées neuves.

Image from SpaceX website.