Tout savoir sur l’atterrisseur InSight de la NASA et actualités

Le robot InSight étudiera le sol martien

— Actualités du 19 septembre 2017 —

L’atterrisseur InSight passe actuellement une série de tests avant son lancement l’année prochaine à destination de la planète Mars. InSight est un robot conçu par la NASA pour étudier les profondeurs du sous-sol martien en utilisant la sismologie et la géodésie. Il ne s’agit pas d’un rover mais d’un robot stationnaire qui restera sur son site d’atterrissage.

En étudiant les profondeurs de Mars, on peut en apprendre plus sur la Terre. En effet, Mars est une planète relativement inactive depuis trois milliards d’années. Son manteau rocheux a donc très peu évolué depuis cette période. Or on pense que la structure de la Terre et la structure de Mars sont très similaires. L’activité du manteau terrestre rend difficile l’étude de son passé. En s’intéressant à Mars, on peut donc regarder une photo du manteau terrestre il y a trois milliards d’années.

L’atterrisseur InSight devrait se positionner à proximité de l’équateur martien. InSight sera alimenté en énergie grâce à deux panneaux solaires circulaires. Le robot déploiera ses deux instruments scientifiques à l’aide d’un bras robotisé. Le premier instrument scientifique est un sismomètre de précision qui enregistrera toute trace d’activité sismique dans la zone d’atterrissage du robot. Ce sismomètre a été conçu par le CNES. Son deuxième instrument scientifique sera un capteur de flux de chaleur. Il doit s’enfoncer à cinq mètres sous la surface du sol, ce qui sera la plus grande profondeur creusée par l’Homme sur Mars. Le capteur de flux de chaleur servira à déterminer l’activité thermique du noyau et à comprendre l’histoire géothermique de la planète Mars.

La mission est initialement prévu pour durer deux ans, mais InSight pourrait continuer bien au-delà de cette date. La mission embarque aussi deux cube sats qui serviront de relais de communication durant la phase de descente du robot InSight. Incapables de s’insérer en orbite martienne par leurs propres moyens, ils poursuivront alors une trajectoire qui les placera dans une orbite autour du soleil.

Mars est aujourd’hui une planète dont le noyau est presque inactif. Avec l’atterrisseur InSight, la NASA espère pouvoir étudier la faible activité résiduelle de la planète Mars. Cela devrait aussi permettre de déterminer en partie la composition du manteau martien. Le sismomètre devrait être assez sensible pour capter les impacts de météorites sur la planète Mars. En étudiant leur fréquence, il sera possible de mieux comprendre les risques associés pour une éventuelle mission habitée. En mai de l’année prochaine aura lieu le lancement de l’atterrisseur InSight. C’est actuellement la seule mission prévue pour Mars pour 2018, avant l’invasion d’orbiteurs, d’atterrisseurs et de rovers qui partiront à destination de la planète Mars en 2020.

Image by NASA [Public domain], via Wikimedia Commons

Reçois l'actualité de l'exploration et du tourisme spatial par email

Abonne-toi pour rester connecté à l'actualité du tourisme spatial ! Renseigne ton adresse email, choisis ton langage puis clique sur "OK". Tu recevras alors un email de confirmation, clique dedans pour confirmer ton abonnement. Tu es libre de te désabonner à tout moment.