Tout savoir sur le rover Opportunity en mission sur Mars et actualités

opportunity rover

Adieu Opportunity !

— Actualités du 17 février 2019 —

Après 15 ans sur la planète Mars, le rover Opportunity a finalement été déclaré mort le 13 février 2019. En réalité, cela faisait déjà de nombreux mois que le rover n’envoyait plus de signe de vie à la NASA. Mais la NASA a souhaité lui donner une chance de reprendre les communications. Mais rester à l’écoute d’un rover qui ne parle pas coûte cher. Après un certain temps, il faut réorienter les ressources vers des missions un peu plus productives.

Le rover Opportunity a rempli sa mission bien au-delà des espérances de ses concepteurs. Il a parcouru la planète Mars 60 fois plus longtemps que prévu, ce qui lui a permis de parcourir un peu plus de 45 kilomètres à la surface de la planète Mars. Il a contribué à prouver que par le passé il y avait du liquide à la surface de la planète rouge. Dans certains lieux qu’Opportunity a visité, le rover a collecté des indices sur la présence passée d’eau à PH neutre qui aurait été potentiellement favorable à la vie il y a 4 milliards d’années. Le rover Opportunity a pu observer des dunes d’anciens systèmes hydrothermiques et des tourbillons de poussière formés par les vents martiens.

C’est finalement la poussière qui a tué le rover Opportunity. Il n’y a donc maintenant plus qu’un seul rover en activité sur la planète Mars, Curiosity. Mais d’autres rovers arriveront au début des années 2020. Peut-être que l’un d’entre eux parviendra à battre le record d’endurance d’Opportunity.





C’est probablement la fin pour le rover Opportunity

— Actualités du 30 octobre 2018 —

Le rover Opportunity est très probablement irrécupérable. Après 14 ans de mission, la NASA s’apprête à mettre fin à son opération de sauvetage. Une monstrueuse tempête de poussières martienne avait ensablé les panneaux solaires du rover Opportunity au début de l’été dernier. Après plus d’un mois passé à tenter de rétablir la communication, le rover Opportunity ne répond toujours pas. Or la NASA a besoin de mobiliser ses ressources de communication vers la planète Mars pour l’atterrissage de la mission InSight. Dans une ou deux semaines, l’agence spatiale américaine cessera donc les tentatives de communications actives avec le rover Opportunity. La NASA écoutera tout de même de manière passive pendant quelques mois supplémentaires, au cas où le rover parviendrait à reprendre contact de sa propre initiative.

Une gigantesque tempête martienne met en danger le rover Opportunity

— Actualités du 19 juin 2018 —

La mission du rover Opportunity devait durer 3 mois, mais cela fait maintenant 14 ans que le rover explore la planète Mars. Cette durée de vie exceptionnelle lui a permis de parcourir 45 kilomètres à la surface de la planète rouge. Le rover Opportunity et son jumeau le rover Spirit ont beaucoup aidé à comprendre la planète Mars et ont beaucoup participé à l’hypothèse qu’il y a de l’eau sur Mars. En 14 ans, Opportunity s’est aussi plusieurs fois retrouvé dans des situations délicates, mais dont il a toujours pu se sortir.

L’année suivant son arrivée par exemple, le petit rover s’est enlisé dans des dunes de sable. Les ingénieurs du JPL ont mis six semaines à régler cette situation. Mais une des grosses menaces à laquelle Opportunity doit faire face concerne l’ensablement de ses panneaux solaires. Ils fournissent la totalité de l’énergie nécessaire à son fonctionnement. Les vents martiens sont joueurs et il portent souvent de la poussière avec eux. L’énergie générée par les panneaux solaires d’Opportunity a donc beaucoup varié en 14 ans. Par chance, en 2016 des vents bien placées ont quasiment complètement nettoyés les panneaux solaires, ce qui a redonné beaucoup d’énergie au petit explorateur.

Mais la chance ne dure pas. Depuis le début du mois, une gigantesque tempête de sable est en train de prendre forme dans l’atmosphère de Mars. Elle risque de mettre le rover Opportunity dans une situation très délicate. Il y a quelques jours, Curiosity un autre rover situés à des milliers de kilomètres de là, a pris une photo montrant un horizon complètement obscurci. Le rover Curiosity n’a pas trop de souci à se faire car son alimentation électrique est tiré d’une source nucléaire. Mais pour le rover Opportunity, cette tempête présente un risque réel. En 14 ans, le rover a vécu plusieurs tempêtes de poussières martiennes, mais jamais rien de cette ampleur.

Le premier problème concerne la tempête en elle-même. Les cieux au-dessus du rover Opportunity sont chargés de poussière et laissent filtrer très peu de lumière. Le rover est dans le noir, et quand on dépend de panneaux solaires ce n’est jamais une bonne nouvelle. Au tout début du mois, les panneaux solaires du rover Opportunity généraient près de 650 watts/heure par jour. Pour la journée du 10 juin, alors que le rover était en pleine tempête, ses panneaux solaires sont tombés à un rendement de 22 watts/heure. Pour essayer de survivre, le rover Opportunity s’est mis dans un mode d’économie d’énergie extrême. Toutes ses fonctions sont éteintes sauf son horloge interne.

La seule chose à faire pour le moment, c’est attendre. Si dans les jours ou les semaines qui viennent le rover reçoit assez d’énergie de ses panneaux solaires pour recharger ses batteries, il tentera une communication avec la Terre. la nasa pourra alors faire face à son deuxième problème. Il sera temps d’évaluer l’ensablement des panneaux solaires du rover, qui est un facteur décisif pour connaître la suite à donner à la mission. Si la tempête persiste et qu’Opportunity est incapable d’accumuler assez d’énergie, il pourrait même perdre son horloge interne. Il serait alors incapables de communiquer à heure fixe avec la Terre. Les efforts de récupération deviendraient beaucoup plus compliqués. Pire encore, il pourrait geler sur place, ce qui signifierait la fin de la mission. C’est exactement ce qui est arrivé en 2010 à son jumeau, le rover Spirit.

Mais Opportunity a de la chance car l’été martien est en train d’arriver. Les températures que le rover devra affronter ne devraient donc pas descendre en dessous de moins 36 degrés Celsius. Il est pour le moment impossible de savoir combien de temps la tempête va durer. La NASA est assez optimiste sur les chances de survie du rover Opportunity, et on espère donc qu’il pourra fêter son quinzième anniversaire à la surface de la planète Mars.

Le rover martien Opportunity a multiplié sa durée de vie par 50 !

— Actualités du 25 juillet 2017 —

Le rover martien Opportunity est en activité depuis plus de 13 ans. Il vient d’envoyer des images de la Vallée de la Persévérance qu’on soupçonne d’avoir été creusée par des écoulements d’eau. Le rover est pour le moment garé en haut de la vallée et va y descendre le mois prochain.

La mission Opportunity est tout simplement incroyable : le rover avait été à l’origine conçu pour une mission de 3 mois : il a donc multiplié son espérance de vie par plus de 50. Cela lui a permis de parcourir 45 km à la surface de Mars et donc de visiter de nombreux cratères et sites d’intérêt. Le rover Opportunity a pu collecter de nombreux indices favorables à la présence d’eau liquide sur Mars par le passé. Impossible de dire aujourd’hui quand le rover Opportunity s’arrêtera, cependant il démontre que l’environnement martien est moins hostile que les autres planètes du système solaire.

Image by NASA/JPL-Solar System Visualization Team (http://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/PIA03240) [Public domain], via Wikimedia Commons

Sources

Ceci devrait aussi t'intéresser



Space Lover, Apprends Comment...

Que veux-tu faire maintenant ?