Saut dans l’espace

Demain, l’activité extrême par excellence pourrait être le saut à partir de l’orbite terrestre, soit 160km au dessus du niveau de la mer. Pour que cela soit possible, cela nécessiterait d’avoir des combinaisons adaptées.

En effet, dans l’espace, il n’y a plus d’oxygène, plus d’atmosphère pour nous protéger radiations cosmiques, des éruptions solaires, des débris spatiaux et météores. Le corps humain est donc très exposé aux dangers de son environnement.

Un casque avec visière en quartz protège le visage tout en offrant une vue spectaculaire.
La combinaison est composée de protections résistants au passage de températures de -5° en orbite à +240° à l’entrée dans l’atmosphère. De petits jets de gaz jaillissent de chaque gant pour s’orienter en apesanteur. Un système d’oxygène en circuit fermé alimente le sauteur. Un premier parachute de décélération s’ouvre en haute altitude, puis un parachute conventionnel en basse altitude pour un atterrissage en douceur.

Lancé de l’espace, le sauteur atteind rapidement 4000 km/h en chute libre. Puis la résistance atmosphérique réduit sa vitesse à 195km/h. Le parachute de décélération s’ouvrira au bout de 7 min, puis le parachute traditionnel se déploiera à 900m d’altitude, pour un atterrissage en toute sécurité.

La promesse de sensations sans équivalent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *