Avion télescope SOFIA : tout savoir et actualités

sofia telescope plane

L’avion télescope SOFIA observe l’espace à 12 km d’altitude

— Actualités du 1er septembre 2019 —

Quand on fait des observations astronomiques, il faut composer avec l’atmosphère terrestre qui perturbe la lumière et absorbe une partie du spectre électromagnétique, surtout dans l’infrarouge. On peut faire le choix de s’en affranchir en plaçant un observatoire dans l’espace ou on peut essayer de minimiser ses effets à l’aide de systèmes d’optique adaptative.

La NASA et le DLR, le centre spatial allemand, ont fait le choix d’une solution intermédiaire en mettant au point SOFIA, un télescope muni d’un miroir primaire un peu plus grand que celui du télescope spatial Hubble. Ce télescope est placé dans la carlingue d’un Boeing 747 et il fonctionne pendant que l’avion vole à 12 km d’altitude. A cette hauteur, l’observatoire évolue au-delà des plus grandes masses de vapeur d’eau présentes dans l’atmosphère, ce qui lui permet de récupérer une grande partie du spectre infrarouge.

Faire des observations astronomiques alors qu’on vole au milieu de turbulences atmosphériques est un défi. L’observatoire est muni de gyroscopes, d’amortisseurs et de roulements qui permettent de pointer sa cible en continu. Dans cette configuration, l’avion-télescope SOFIA a déjà pu réaliser un certain nombre d’observations remarquables comme des formations d’étoiles, les conséquences immédiates d’une supernova ou encore des traces d’hydrure d’hélium, la première molécule qui s’est formée dans l’univers. La NASA doit maintenant rendre sofia encore plus productif en faisant voler l’avion plus souvent et en passant plus de temps en très haute altitude.

L’avion-télescope SOFIA n’est pas le premier projet de ce type. Dans les années 1970, la NASA avait déjà modifié un avion Lockheed C-141A pour accueillir un télescope au miroir de 90 cm. L’avion-télescope est resté en service pendant 20 ans et on peut probablement en attendre tout autant de SOFIA, qui est donc à un peu plus de la moitié de sa vie.

L’essentiel sur l’avion télescope SOFIA

— Actualités du 17 mai 2017 —

Sofia est un télescope infrarouge de la NASA embarqué à bord d’un Boeing 747. Le jumbo jet navigue à treize mille mètres d’altitude pour éviter la vapeur d’eau, et à près de 1000 km/h. Une trappe ouvrante sur son flanc abrite le télescope de 2,5 mètres de diamètre qu’il faut pointer avec précision et sans turbulences.

L’instrument est relativement neuf : il est entré en service en 2014 et commence à nous livrer ses premières observations intéressantes.

Image by NASA/Jim Ross





Sources

Ceci devrait aussi t'intéresser



Space Lover, Apprends Comment...



Que veux-tu faire maintenant ?