Le télescope Transiting Exoplanet Survey Satellite (TESS)

Le télescope TESS est dans l’espace

— Actualités du 18 avril 2018 —

Lancement de l’observatoire spatial TESS par une fusée Falcon 9. Après un retard initial de 48h, les différentes phases du vol se sont déroulées à la perfection. Il va maintenant falloir attendre quelques semaines pour que TESS démarre sa mission opérationnelle. Pour rappel le petit télescope de 350kg doit découvrir des exoplanètes proche de la terre grâce à la méthode des transits.
Malgré la modestie des dimensions et du budget de TESS on s’attend à une moisson de plusieurs milliers de nouveaux mondes et peut être parmi eux la première véritable exoterres.
Pour ça les planètes les plus prometteuses découverte par TESS pourront faire l’objet d’observations supplémentaires par des outils plus capable comme le télescope spatial James Webb.

Le lancement du télescope TESS est décalé

— Actualités du 17 avril 2018 —

Le lancement du télescope TESS de la NASA devait avoir lieu hier, mais il va falloir attendre 48 heures de plus en raison de contrôles supplémentaires sur la fusée Falcon 9 qui doit lancer le télescope. Pour pouvoir détecter des exoplanètes, le télescope TESS va être placé sur une orbite assez inhabituelle, avec une apogée à 400 000 kilomètres. SpaceX n’a jamais tiré vers cette orbite. L’entreprise américaine semble avoir besoin de ce délai pour s’assurer du bon déroulement de la mission. SpaceX procédera à un nouvel essai mercredi.

Image by NASA (http://tess.gsfc.nasa.gov/documents/TESS-Litho.pdf) [Public domain], via Wikimedia Commons

Reçois l'actualité de l'exploration et du tourisme spatial par email

Abonne-toi pour rester connecté à l'actualité du tourisme spatial ! Renseigne ton adresse email, choisis ton langage puis clique sur "OK". Tu recevras alors un email de confirmation, clique dedans pour confirmer ton abonnement. Tu es libre de te désabonner à tout moment.