Tout savoir sur Virgin Galactic et actualités

Les vols commerciaux de Virgin Galactic commenceront en 2018

— Actualités du 17 mai 2017 —

L’entreprise du milliardaire britannique Richard Branson est probablement la première du secteur privé à s’inviter dans la conquête spatiale au début des années 2000. Entre 2002 et 2014, l’entreprise a réalisé de très nombreux vols d’essai à l’aide de son vaisseau spatial SpaceshipTwo porté par l’aile volante WhiteKnightTwo.

Mais en 2014, le programme a connu un coup d’arrêt avec un incident dans le désert de Moyave qui tua un pilote d’essai de la firme, et en blessa grièvement un autre. Ce vol faisait appel à un nouveau type de combustible qui n’avait jamais été testé en vol, et qui visiblement n’aurait pas dû l’être.

Après des années de tests supplémentaires et de peaufinage, Virgin Galactic est de retour et semble enfin prête à embarquer des touristes spatiaux. Richard Branson a annoncé au début du mois que les vols commerciaux débuteront l’année prochaine.

Virgin Galactic se propose d’embarquer six passagers et deux pilotes à bord de son vaisseau SpaceshipTwo. Ce dernier est d’abord emporté sous une aile volante semblable à un avion classique, qui emmène le vaisseau jusqu’à une altitude de 15 km. Le vaisseau spatial est alors largué et allume son moteur-fusée atteignant rapidement une vitesse de 4200 km/h. Pour les passagers c’est quasiment 4G encaissés donc mieux vaut avoir une bonne condition physique. Arrivé à 60 kilomètres d’altitude, le moteur-fusée s’éteint, ayant brûlé tout son carburant. Mais le vaisseau continue sur sa lancée grâce à sa vitesse phénoménale et à la faible résistance de l’air. A cette altitude, sa trajectoire balistique la mène donc jusqu’à une altitude de 100 km, jusqu’à ce que la gravité prennent le dessus. Il entame alors une phase de descente où il est progressivement freiné par une atmosphère de plus en plus dense, puis il retourne en vol plané jusqu’à l’aéroport d’où il a décollé.

Si l’aventure vous tente, vous pouvez déjà réserver un billet pour la modique somme de 250 000 dollars. On imagine que pour ce prix là, on aura le droit à une formation complète au vol spatial et à un vol jusqu’au spatioport de Virgin Galactic.

Sources

Reste connecté à l'espace

À ne pas manquer !

Ceci devrait aussi t'intéresser