Tout savoir sur l’Event Horizon Telescope et actualités

event horizon telescope

Le projet Event Horizon Telescope a révélé la première image d’un trou noir

— Actualités du 11 avril 2019 —

Hier, le projet international Event Horizon Telescope a révélé ses premiers résultats. Ce projet implique de nombreux observatoires répartis sur plusieurs continents. Il utilise la technique de l’interférométrie. L’interférométrie permet d’utiliser plusieurs observatoires distants les uns des autres. En combinant leurs observations, on peut obtenir une partie de l’information qu’aurait produit un unique télescope disposant d’une immense ouverture. Dans le cas de l’Event Horizon Telescope, l’ouverture obtenue qui ferait la taille de la Terre. L’ensemble des observatoires qui participent à l’expérience utilisent l’interférométrie radio, qui est beaucoup plus simple que l’interférométrie optique. La mise en place de l’Event Horizon Telescope est un exploit technique qui a nécessité des années de travail pour faire l’observation d’hier.

Huit observatoires ont pointé leurs antennes dans deux directions en avril 2017. Ces observatoires sont situés en Europe, en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en plein milieu de l’océan Pacifique ou en Antarctique. C’est cet éloignement entre les télescopes, couplé à la rotation de la Terre, qui donne à l’ensemble du dispositif un très grand pouvoir de résolution. Ce pouvoir de résolution est nécessaire car les cibles visées par l’Event Horizon Telescope sont assez petites et très éloignées. Ce sont deux trous noirs supermassifs, celui qui est au centre de la Voie Lactée et celui qui est au centre de la galaxie M87. Le 10 avril 2019, 2 ans après les observations, l’Event Horizon Telescope a révélé la première image d’un trou noir.

Picture by ESO/O. Furtak





Sources

Ceci devrait aussi t'intéresser



Space Lover, Apprends Comment...



Que veux-tu faire maintenant ?