La société Arianespace

— Actualités du 17 mai 2017 —

Arianespace compte procéder à douze lancements cette année. L’entreprise possède trois lanceurs actifs à son portefeuille : Ariane 5 pour les charges lourdes, Vega pour des tirs beaucoup plus légers, et au travers d’un partenariat avec la Russie un certain nombre de fusées Soyouz.

L’entreprise qui est passée depuis peu sous le contrôle d’Airbus, doit faire face un certain nombre de défis. La pression concurrentielle exercée par SpaceX en particulier doit pousser les européens à sortir de leur zone de confort.

Pour le moment leur réponse prend forme sous le nom d’un nouveau lanceur, Ariane 6 qui devrait permettre à la firme de baisser ses prix de 40%. Est-ce que cela suffira à conserver le leadership dans les lancements commerciaux ? Rien n’est moins sûr. Les cadres dirigeants d’Arianespace ont longtemps rit face aux tentatives de récupération de SpaceX et n’ont commencé à les prendre au sérieux qu’une fois mis devant le fait accompli. Si les lanceurs réutilisables deviennent la norme et que le prix de l’accès à l’espace s’effondre, Arianespace pourrait se retrouver dans une phase difficile, le temps de développer un nouveau lanceur réellement concurrentiel.