La sonde spatiale Juno s’échappe de la nuit jovienne

juno space probe

– Actualités du 8 octobre 2019 –

La sonde spatiale Juno vient de réaliser une très longue phase propulsive afin de ne pas succomber dans l’ombre de Jupiter. Il faut près de douze heures pour traverser la nuit jovienne à vitesse orbitale. 12 heures sans soleil, c’est très long pour une sonde spatial qui s’alimente avec des panneaux solaires.

Avec sa précédente trajectoire, la sonde spatiale Juno aurait dû vivre cela le 3 novembre 2019, mais la NASA a préféré éviter cette situation et a choisi de mettre à feu les propulseurs pendant plus de dix heures. Cette manoeuvre a été un franc succès. La sonde spatiale Juno ne risque plus de vider ses batteries au milieu de la nuit de Jupiter, ce qui devrait permettre de continuer sa mission sans problèmes. La sonde spatiale américaine a tout de même consommé 73 kg de carburant dans la manoeuvre.

La sonde spatiale Juno va continuer à étudier Jupiter jusqu’à l’été 2021. Elle plongera alors dans l’atmosphère de la géante gazeuse, comme l’a fait la sonde spatiale Cassini dans l’atmosphère de Saturne, pour éviter tout risque de contamination des nombreuses lunes de Jupiter.





Juno est à la moitié de sa mission

— Actualités du 7 janvier 2019 —

Juno est au milieu de sa mission autour de Jupiter. La sonde spatiale vient d’effectuer son seizième passage rapproché au-dessus des nuages de Jupiter. Ses objectifs scientifiques se concentrent sur la géante gazeuse. Il s’agit notamment de comprendre un peu mieux comment elle s’est formée. Pour cela, Juno étudie de près les couches atmosphériques, la composition interne, le champ magnétique ou encore les aurores polaires de Jupiter. Mais cela ne l’empêche pas de prendre quelques photographies des lunes joviennes. La mission de Juno devrait s’achever en 2021.

NASA/JPL [Public domain], via Wikimedia Commons

Sources

Ceci devrait aussi t'intéresser



Space Lover, Apprends Comment...



Que veux-tu faire maintenant ?