Tout sur les capsules spatiales Dragon de SpaceX et actualités

SpaceX n’équipera pas la capsule Dragon V2 de rétrofusées

— Actualités du 25 juillet 2017 —

Elon Musk a annoncé mercredi dernier sur Twitter que SpaceX abandonne l’idée d’un atterrissage par rétrofusées pour les capsules Dragon. Il a simplement précisé qu’il ne considère plus les rétrofusées comme réellement utiles pour Dragon. La capsule se posera donc en mer à l’aide de parachute. Cette annonce pose tout de même des questions sur les ambitions martiennes de SpaceX : en effet, l’atterrissage par rétrofusées est un des pré-requis du programme.

Le développement de la version habitée de la capsule Dragon V2 est maintenant au centre de l’attention de SpaceX. La compétition est féroce : la NASA a alloué un budget de plusieurs milliards de dollars pour le développement de la version habitée de Dragon, mais pour Boeing et son CST-100 ce sont 4,2 milliards de dollars qui ont été débloqués.

Pour le moment, SpaceX est très certainement le meilleur espoir des Etats-Unis pour retrouver rapidement la compétence de vols habités. La version cargo de Dragon a fait ses preuves depuis 2012 et si on regarde le calendrier de SpaceX, Dragon v2 est à moins d’un an du premier tir. De son côté, Boeing annonce un lancement de son CST-100 en août 2018, soit quelques mois après SpaceX. La course est donc lancée entre les deux entreprises privées.

SpaceX réutilise sa capsule Dragon

— Actualité du 6 juin 2017 —

SpaceX enchaîne les lancements à un rythme soutenu et les avancées technologiques aussi. Le tir de dimanche dernier n’y fait pas exception. En effet, l’entreprise américaine a réutilisé pour ce tir à destination de l’ISS une capsule Dragon, qui a donc effectué son deuxième vol. SpaceX démontre une nouvelle fois ses capacités en terme de réutilisation. Le vaisseau Dragon est un cargo automatique d’une capacité de fret de 6 tonnes à destination de la Station Spatiale Internationale. Depuis l’arrêt des navettes spatiales, c’est le seul vaisseau capable de rapporter une grande quantité de fret sur Terre depuis les stations.

Il sert aussi de base au développement de Dragon V2 qui devrait être capable d’emmener et de ramener des équipages humains. Cette nouvelle version habitée devrait réaliser son premier vol en décembre de cette année. Le vol de dimanche marque la 11ème rencontre entre un vaisseau cargo Dragon et la Station Spatiale Internationale. C’est la démonstration d’une maîtrise totale des techniques de rendez-vous spatiaux et de rentrée atmosphérique.

Pour le moment l’atterrissage des capsule Dragon se fait sous parachute, avec des rétro-fusées pour ralentir en vue de sa rentrée atmosphérique. A terme, cette capsule pourrait être capable de se poser uniquement à l’aide de ses rétrofusées.

Image by NASA [Public domain], via Wikimedia Commons

Reçois l'actualité de l'exploration et du tourisme spatial par email

Abonne-toi pour rester connecté à l'actualité du tourisme spatial ! Renseigne ton adresse email, choisis ton langage puis clique sur "OK". Tu recevras alors un email de confirmation, clique dedans pour confirmer ton abonnement. Tu es libre de te désabonner à tout moment.