Tout savoir sur le lanceur Falcon Heavy de SpaceX et actualités

spacex falcon heavy

La Falcon Heavy réalise une mission difficile pour l’armée américaine

— Actualités du 25/6/2019 —

La Falcon Heavy vient de voler pour la troisième fois, moins de trois mois après son vol précédent. La mission semble s’être bien déroulée. Les deux boosters latéraux qui avaient déjà été récupérés lors du précédent lancement de la Falcon Heavy se sont de nouveau posés au sol sans problème. Mais l’étage central il a encore une fois été perdu. Son profil de rentrée atmosphérique était très compliqué, avec des vitesses 20% supérieures à celles des précédents vol. Dans son ensemble, la mission effectuée pour le compte de l’US Air Force était jugée extrêmement difficile.

L’étage supérieur a dû réaliser quatre mises à feu successives pour placer ses différentes charges utiles en orbite. Cette capacité de manœuvre intéresse tout particulièrement l’armée américaine qui va analyser les différentes données du vol pour décider si elle certifie la Falcon Heavy pour des missions futures. Ce serait bien évidemment l’occasion de signer des contrats très juteux. Jusqu’à présent, l’armée américaine n’avait jamais fait appel à un lanceur ayant déjà volé. Mais tout comme la NASA, il semble que l’armée américaine fait de plus en plus confiance à SpaceX.





Le deuxième lancement du Falcon Heavy de SpaceX (premier lancement commercial) est un succès

– Actualités du 12 avril 2019 –

Chronologie de la vidéo :
19h55 Décollage
22h33 Séparation des boosters latéraux
26h09 Entrée des boosters latéraux
27h00 Entrée du booster central
27h27 Atterrissage des boosters latéraux
30h12 Atterrissage du booster central
45h08 Dans le réservoir de carburant
54h02 Séparation de l’étage supérieur et du satellite

Jeudi dernier, le lanceur lourd Falcon Heavy a décollé de Cape Canaveral avec sa première charge utile commerciale, le satellite Arabsat-6A. Tout s’est bien passé. Le satellite a bien été placé sur son orbite et les trois boosters ont pu être récupérés sur terre et en mer. Mais le corps central ait été victime d’une mer trop agitée et aurait été perdu. Les deux moitiés de la coiffe ont par contre été récupérés et pourront être réutilisés. Jusqu’à présent, SpaceX a eu des difficultés à récupérer ces coiffes. Jusqu’à présent, un bateau équipé d’un filet était chargé de les rattraper. Mais SpaceX ne semble plus vouloir fonctionner ainsi.

Les coiffes du lancement de jeudi sont tout simplement tombées dans la mer avant d’être récupérées par SpaceX. Cette nouvelle stratégie soulève quelques questions car l’eau de mer et très corrosif pour les matériaux de pointe qui constituent les coiffes des fusées de SpaceX. Ce sont d’immenses pièces aérodynamiques composées essentiellement de composites de carbone, ce qui explique leur prix incroyable de plusieurs millions de dollars par coiffe. Cela explique aussi pourquoi depuis quatre ans SpaceX met tout en oeuvre pour en faire des pièces réutilisables, jusqu’ici sans succès.

Ce n’est pas la première fois que SpaceX récupère une coiffe tombée en mer, mais c’est la première fois que l’entreprise américaine assure être capable de les réutiliser. On peut alors se demander s’il s’agit de coiffes d’un nouveau type, résistantes à l’eau de mer. Il faudra attendre de les voir voler pour avoir la confirmation de ce changement. Pour SpaceX, cela signifierait une grande avancée dans la réutilisation et la réduction des coûts de lancement.

Le deuxième lancement de Falcon Heavy est imminent

– Actualités du 9 avril 2019 –

La fusée Falcon Heavy de SpaceX devrait décoller pour la seconde fois dans les prochains jours, si le temps le permet.

SpaceX va bientôt préciser la date du prochain lancement de la Falcon Heavy

— Actualités du 5 mars 2019 —

La Falcon Heavy doit placer le satellite de télécommunications Arabsat 6A en orbite de transfert géostationnaire. Officiellement, ce lancement est prévu au mois de Mars mais il pourrait y avoir du retard. On sait que les trois boosters qui doivent servir à la mission sont déjà arrivés en Floride. SpaceX va donc bientôt communiquer sur la mission. La Falcon Heavy devrait à nouveau voler quelques mois plus tard, cette fois-ci pour l’armée américaine.

La Falcon Heavy pourrait revoler le 7 mars

— Actualités du 5 février 2019 —

SpaceX veut faire revoler sa Falcon Heavy assez rapidement. Pour le moment, la date du 7 mars est ciblée. Un troisième vol pourrait ensuite suivre assez rapidement. Mais les lancements pourraient être retardés à cause du shutdown américain.

La Falcon Heavy réalisera bientôt son deuxième vol

— Actualités du 23 décembre 2018 —

SpaceX a prévu deux lancements Falcon Heavy pendant le premier semestre 2019. Les trois mêmes boosters pourraient voler deux fois en moins de 60 jours. Cette information reste à confirmer. L’US Air Force est le deuxième client du vol de 2019, et l’armée américaine n’a pas l’air enthousiasmée par l’idée de faire partir ses charges utiles sur une fusée qui a déjà volé.

Le premier vol de la Falcon Heavy en 2019 semble en tout cas prendre le chemin du pas de tir. Les boosters qui seront utilisés pour ce vol sont déjà en train d’être acheminés sur les routes américaines. On devrait donc bientôt pouvoir revoir le spectacle des deux boosters latéraux qui viennent se poser simultanément à sur Terre. Et si cette fois-ci SpaceX parvient à récupérer les trois boosters de son lanceur lourd, l’entreprise démontrera des capacités hautement réutilisables de la Falcon Heavy, ce qui pourrait convaincre de nouveaux clients des bénéfices que cette fusée peut leur apporter. Pour le moment seuls quelques vols et quelques options de lancement ont été signés.

Deux boosters de Falcon 9 ont été utilisés pour le premier vol de la Falcon Heavy réalisé en février 2018. Seuls les boosters latéraux de la Falcon Heavy peuvent être des Falcon 9. L’étage central doit être structurellement modifié car il supporte de plus fortes contraintes. Pour le vol inaugural de février 2018, les deux boosters latéraux de la Falcon Heavy avaient déjà volés en mai et en juillet 2016. Il semblerait que SpaceX ait très envie de réutiliser au maximum ses lanceurs.

La dépendance de la Falcon Heavy à l’évolution du marché des satellites

— Actualités du 9 septembre 2018 —

Le prochain lancement d’une Falcon Heavy aura lieu au mieux en décembre 2018, voire en janvier 2019. Le lanceur lourd de SpaceX réalisera sa première mission commerciale en mettant en orbite le satellite de télécommunications Arabsat-6A. Par ailleurs, on attend toujours une date pour la mission STP-2 qui doit mettre en orbite plusieurs dizaines de satellites pour l’armée américaine et la NASA. Le lancement devait à l’origine être réalisé en juin, mais il a été repoussé à plusieurs reprises car SpaceX et le département de la défense souhaite procéder à des contrôles supplémentaires. Le lancement de STP-2 n’aura pas lieu avant le 30 novembre 2018, mais il aura certainement lieu en 2019.

Pour ses futurs lancements, la Falcon Heavy devrait être assemblée sur la base des versions Block 5 des boosters. On découvrira donc une fusée un peu différente de celle qui a été lancée en février. Après Arabsat-6A et STP-2, c’est encore un peu flou. SpaceX a des options de lancement avec Intelsat par exemple, mais on ne connait précisément ni la date de lancement, ni la charge utile.

La Falcon Heavy sera certainement une fusée lancée avec parcimonie. Le département de la défense américain restera probablement un des principaux clients de la fusée spatiale. Mais cela pourrait changer dans les années à venir. La Falcon 9 a patienté un an et demi entre son deuxième et son troisième lancement. Aujourd’hui, elle décolle près de 20 fois par an. Le futur de la Falcon Heavy dépendra beaucoup des évolutions du marché des satellites. Les constellations massives les satellites géants pourraient lui garantir un rythme de lancement beaucoup plus soutenu.

Le premier lancement du Falcon Heavy de SpaceX est un succès

— Actualité du 7 février 2018 —

La Falcon Heavy prend son envol ce soir

— Actualités du 6 février 2018 —

Falcon Heavy s’envolera ce soir. Elon Musk, PDG de SpaceX, a donné plusieurs informations importantes hier. Concernant le vol, il a déclaré qu’une voiture électrique Tesla et son passager, un mannequin baptisé Spaceman, seront placés en attente sur une orbite basse pendant six heures avant d’être propulsé hors du champ de l’attraction terrestre. Cela génère un risque d’évaporation ou de gel des ergols mais permettra de démontrer les capacités de la fusée pour des missions de l’armée de l’air américaine. La voiture et son passager seront ensuite placés sur une orbite héliocentrique qui croisera régulièrement les orbites de Mars et de la Terre. La voiture tournera autour du soleil. L’orbite a été calculé pour réduire au minimum les risques d’impact avec la planète rouge.

Si le vol de Falcon Heavy se déroule bien, le suivant pourrait avoir lieu dans un délai de trois à six mois, avec cette fois-ci un vrai satellite à bord. Elon Musk a précisé que SpaceX est capable de produire ces fusées assez rapidement. L’homme d’affaires a également déclaré qu’en cas de succès tous les autres lanceurs lourds de la planète deviendraient obsolètes, et que s’il voulait il pourrait même rajouter encore deux boosters à la Falcon Heavy pour en faire une Falcon Super Heavy à la capacité monstrueuse. Il a aussi envisager un échec pour la mission de ce soir, tout dépend de l’altitude à laquelle la fusée sera. Si elle explose sur son pas de tir, alors il faudra entre 9 et 12 mois pour reconstruire celui-ci. La suite des opérations serait donc reporté de la même durée. A l’inverse, si la fusée est perdue mais que le pas de tir est préservé, alors SpaceX sera capable de mener une nouvelle tentative dans un délai de trois à quatre mois.

Il y a également du changement concernant l’avenir de SpaceX. Le vol habité n’est plus d’actualité pour la Falcon Heavy. La mission de survol de la lune est donc obsolète. SpaceX semble vouloir concentrer toute son énergie sur le développement des BFR et BFS. Le développement de ce nouveau lanceur semble avancer vite Elon Musk a même déclaré que le premier essai de son vaisseau spatial géant aura lieu en 2019.

Les moteurs de Falcon Heavy ont été testé avec succès

— Actualités du 30 janvier 2018 —

La mise à feu statique de la Falcon Heavy a été réalisé avec succès mercredi dernier. Les 27 moteurs Merlin du nouveau lanceur lourd de SpaceX ont généré un impressionnant volume de fumée. Tout s’est bien déroulé. SpaceX est enfin prêt à procéder au vol d’essai de la Falcon Heavy. La firme américaine a annoncé que ce vol aura lieu le 6 février . La Falcon Heavy et la fusée la plus puissante à être lancée depuis la monstrueuse Saturn 5 du programme Apollo. Le développement de la Falcon Heavy a été assez long et compliqué. SpaceX en a parlé pour la première fois en 2012, il a donc fallu 6 ans pour que la Falcon Heavy s’envole pour la première fois.

SpaceX tentera de récupérer le premier étage et les deux boosters latéraux. Les deux boosters reviendront se poser près du site de lancement tandis que le premier étage sera récupéré en mer. Falcon Heavy devrait réaliser au moins deux tirs commerciaux cette année.

Le lanceur lourd Falcon Heavy enverra une voiture Tesla dans l’espace

— Actualités du 5 décembre 2017 —

Elon Musk a enfin annoncé sur Twitter qu’elle sera la charge utile pour le premier vol de son lanceur lourd Falcon Heavy. Il s’agira d’une voiture Tesla. C’est un gros coup de publicité pour les deux entreprises. La voiture électrique sera lancée à destination de Mars. Une voiture Tesla pèse 1,3 tonnes. Sur son site internet, SpaceX indique que la fusée spatiale Falcon Heavy devrait pouvoir envoyer jusqu’à 16,8 tonnes à destination de Mars. On ne sait pas encore si la voiture sera équipée de propulseurs lui permettant de s’injecter en orbite autour de la planète rouge, ou si elle réalisera un simple survol de Mars.

La conception du lanceur lourd Falcon Heavy a été incroyablement complexe pour SpaceX. Même Elon Musk semble plutôt prudent sur les chances de réussite de ce premier vol. La date du premier vol a été décalée, il devrait avoir lieu en janvier 2018.

Falcon Heavy réalisera son premier vol en novembre

— Actualités du 5 septembre 2017 —

L’énorme fusée Falcon Heavy de SpaceX réalisera son premier vol de test au début du mois de novembre. L’entreprise a déclaré sur Twitter la semaine dernière que les trois coeurs qui constituent le premier étage de la fusée ont été testés avec succès. Le choeur central du premier étage est celui qui subit le plus de modifications. Il va subir d’énormes contraintes mécaniques, il doit donc être renforcé et modifié pour accueillir les boosters latéraux. Les deux boosters sont des Falcon 9 réutilisés. Pour le vol d’essai, l’un de ces deux boosters latéraux sera la Falcon 9 qui a servi à une mission de ravitaillement.

Pour le moment, SpaceX n’a pas communiqué sur la charge utile de ce premier vol de test. Ce ne sera pas une charge utile commerciale. Aucun client n’est prêt à prendre le risque de perdre son précieux satellite avec une fusée encore expérimentale. Une fois lancé, Falcon Heavy deviendra le lanceur le plus puissant de la planète jusqu’au lancement du SLS ou du lanceur chinois Longue Marche 9. Falcon Heavy a déjà quelques vols de prévu, dont un vol pour une mission habitée de survol de la lune que SpaceX promet pour l’année prochaine. Mais Dragon V2 n’a toujours pas été lancé, donc un retard est à prévoir.

Falcon Heavy prendra bientôt son envol

— Actualités du 13 juin 2017 —

Elon Musk a annoncé cette semaine sur Twitter qu’il prévoyait le premier vol du lanceur lourd pour dans trois ou quatre mois. La Falcon Heavy est un lanceur en grande partie réutilisables construit sur la base de la célèbre Falcon 9 de l’entreprise SpaceX. D’un point de vue design, SpaceX a collé ensemble les trois premiers étages de la Falcon 9. Les étages étant différents et les contraintes mécaniques d’un tel assemblage sont fortes, ce qui a poussé l’entreprise américaine à revoir en profondeur son modèle de lanceurs lourds. Jusqu’à l’entrée en service du SLS de la Nasa, la Falcon Heavy sera le lanceur le plus puissant de la planète avec sa capacité de 63 tonnes en orbite basse, trois fois supérieur à une Ariane 5 par exemple. Elle sera capable d’envoyer des charges de plusieurs tonnes partout dans le système solaire. La falcon heavy va représenter un sacré défi technique pour pouvoir être réutilisable. En effet, il faudra récupérer trois éléments à chaque vol, à l’aide de rétrofusées. Le premier étage et les deux propulseurs d’appoint devront tous les trois se poser avec précision.

SpaceX annonce avoir signé des contrats avec des clients commerciaux et gouvernementaux. On sait aussi qu’Elon Musk aimerait bien utiliser la Falcon Heavy pour une mission à destination de Mars, utilisant pour cela une capsule Dragon modifiée. La mission de tourisme spatial autour de la Lune sur laquelle a communiqué SpaceX il ya quelques mois fera aussi appel à la Falcon Heavy. Le premier vol n’emportera cependant aucune charge commerciale. Il devrait simplement servir de démonstration technique.

Encore une fois, c’est sur les prix que SpaceX veut faire la différece par rapport à une Falcon 9 par exemple : une partie plus importante de la fusée pourra être récupérée à chaque lancement, ce qui devrait permettre à l’entreprise américaine de proposer des prix très inférieurs à ses concurrents.

Image by SpaceX (Falcon Heavy Demo Mission) [CC0 or CC0], via Wikimedia Commons

Sources

Ceci devrait aussi t'intéresser



Space Lover, Apprends Comment...

Que veux-tu faire maintenant ?