Tout savoir sur la planète Jupiter et actualités

jupiter

Des astronomes découvrent 12 nouvelles lunes en orbite de Jupiter

— Actualités du 24 juillet 2018 —

On peut penser que si on essaie de découvrir des planètes dans les autres systèmes, c’est parce qu’on a dû trouver tout ce qu’il y avait à trouver dans le système solaire. C’est pourtant une conception erronée : les objets du système solaire sont relativement proches mais il est parfois très dur de les détecter. Par exemple, la planète naine Eris n’a été découverte qu’en 2005 alors qu’elle fait la taille de Pluton. La ceinture de Kuiper située au-delà de l’orbite de Neptune réserve probablement encore bien des surprises. Mais il n’y a même pas besoin d’aller aussi loin pour mesurer l’étendue de notre ignorance.

La semaine dernière, une équipe d’astronomes a annoncé la découverte de douze nouvelles lunes autour de Jupiter. La géante gazeuse a été survolée à de nombreuses reprises et a reçu la visite de deux orbiteurs. Ce sont pourtant des observations menées depuis le sol terrestre qui ont permis de mettre en évidence ces lunes. La découverte est accidentelle : l’équipe d’astronomes était à la recherche d’une planète massive située bien au-delà de l’orbite de Pluton, la fameuse planète 9. Mais comme Jupiter ne se trouvait pas très loin de leur champ d’observation, ils en ont profité pour jeter un oeil à la géante gazeuse. Il leur a fallu un an pour multiplier les observations et confirmer ainsi douze nouveaux satellites de Jupiter. Ce ne sont pas des lune massives : elles mesurent entre 1 et 3 kilomètres de diamètre, et la plupart d’entre elles orbitent à grande distance de Jupiter.

Neuf de ces satellites ont une orbite rétrograde, c’est-à-dire qu’elle tourne autour de Jupiter dans le sens inverse de la rotation de la planète. Les astronomes pensent qu’il s’agit des restes de corps plus massifs qui ont été pulvérisés par des collisions. Elles bouclent leur orbite autour de la géante gazeuse en deux ans environ. Deux autres nouvelles lunes sont plus proches et suivent une orbite prograde. Elles font le tour de Jupiter en un peu moins d’un an et pourraient elle aussi être les fragments d’une collision. La deuxième lune découverte est la plus curieuse car elle est minuscule. Son diamètre est de moins d’un kilomètre. Elle orbite dans le sens prograde mais à une distance qui la rapproche des lunes rétrogrades de Jupiter. Cette configuration parait instable et il est surprenant que la petite lune n’ait pas encore été vaporisé par des collisions. Nous connaissons maintenant l’existence de 79 lunes dans le système jovien.

Les observations ont été réalisées à partir d’un ensemble de télescopes situés sur le sol terrestre. Elle démontrent qu’il est important de ne pas allouer toutes nos ressources astronomiques à ce qui se passe en dehors du système solaire. Il y a probablement encore de nombreuses découvertes passionnantes à faire dans la zone d’influence gravitationnelle du soleil. Ce sont des objets qu’on peut espérer pouvoir explorer dans un futur pas trop lointain. Peut-être que la mission européenne Jupiter Icy Moon Explorer pourra même nous fournir quelques clichés.

Jupiter : l’essentiel

Jupiter est le mastodonte du système solaire. Avec son cortège d’au moins 67 lunes, la géante gazeuse est la planète de tous les superlatifs. C’est la plus grande, la plus massive, elle a le champ magnétique le plus fort et le jour le plus court du système solaire. La couche supérieure de son atmosphère est séparée en bandes beiges, rouges et marrons. Dans un des hémisphères de Jupiter, on peut apercevoir une grande tâche rouge. Cet oeil est en fait une tempête qui a commencé il y a au moins plusieurs centaines d’années. Cette tempête est si grande qu’elle pourrait englober trois fois la Terre. En plus de ses nombreux satellites, Jupiter a un très fin système d’anneaux.

Image by NASA/JPL/USGS [Public domain], via Wikimedia Commons





Sources

Ceci devrait aussi t'intéresser



Space Lover, Apprends Comment...

Que veux-tu faire maintenant ?