Tour savoir sur l’étoile de Tabby (KIC 8462852) et actualités

Fin du suspense concernant l’étoile de Tabby

— Actualités du 9 janvier 2018 —

Depuis septembre 2015, l’étoile de Tabby est soumise à des baisses importantes de luminosité difficiles à expliquer. Les astronomes ont l’habitude des baisses de luminosité. Lorsqu’ils observent des étoiles, les baisses de luminosité sont dûes par exemple aux intéractions avec l’atmosphère, ou alors encore aux planètes qui transitent devant leur étoile. C’est comme cela que les transits planétaires sont repérés : ils engendrent des baisses de luminosité très faibles, souvent inférieurs à 1%. Mais les observations de l’étoile de Tabby ont montré qu’elle pouvait perdre de manière périodique jusqu’à 22% de sa luminosité.

De nombreuses hypothèses ont été formulé pour essayer d’expliquer ce phénomène, dont la possibilité que l’étoile de Tabby soit régulièrement occultée par des mégastructures artificielles. Le physicien Freeman Dyson avait théorisé cette hypothèse au début des années 1960. Selon lui, une civilisation suffisamment avancée finirait par avoir des besoins énergétiques d’un tel niveau qu’elle devrait capturer presque toute la lumière émise par son étoile. Cela pousserait cette civilisation à construire de gigantesques structures entourant son étoile.

Les baisses de luminosité de l’étoile de Tabby auraient donc pu être dû à une sphère de Dyson partielle ou en construction. Une équipe d’astronomes dirigée par Tabetha Boyajian, qui avait fait la découverte originale, vient de publier une étude sur la cause du phénomène. Cette étude a été financée sur Kickstarter : plus de 100 000 dollars ont été récoltés. Les fonds récoltés ont permis d’observer KIC 8462852, l’étoile de Tabby, pendant 14 mois. Quatre épisodes de baisse de luminosité ont été observés. Elle sont dûes à un gigantesque nuage de poussière. Les nouvelles données d’observation montrent en effet que les différentes couleurs du spectre lumineux sont bloquées à des intensités variables, ce qui suggère que le corps qui bloque la lumière de cette étoile n’est pas opaque : elle est au moins en partie transparente.

Une civilisation extraterrestre autour de l’étoile de Tabby ?

— Actualités du 23 mai 2017 —

L’étoile de Tabby, aussi appelée KIC 8462852, a mis la communauté des scientifiques en ébullition en septembre 2015 : on a en effet observé des variations très importantes de sa luminosité, inexplicables avec nos connaissances actuelles. En effet, la luminosité de l’étoile a baissé très vite en l’espace de quelques jours, avant de retrouver un niveau normal.

Un tel phénomène est en train de se reproduire depuis le 19 mai de cette année et les astronomes sont toujours bien incapables de lui trouver une explication rationnelle. A tel point que l’hypothèse d’une mégastructure d’origine extraterrestre qui viendrait régulièrement occulter l’étoile est sérieusement considéré par les scientifiques…

Il pourrait en effet s’agir d’une sphère de Dyson. Freeman dyson, physicien et mathématicien américain, a déclaré qu’une civilisation extraterrestre très avancée serait susceptible de construire une structure entourant partiellement ou complètement son étoile afin de récolter la totalité de l’énergie produite par celle-ci. Une telle structure serait susceptible d’expliquer les variations de lumière qu’on observe autour de l’étoile de Tabby, mais il faut bien sûr rester sceptique face à une telle explication. Un phénomène naturel inconnu pourrait être à l’origine de ces variations, bien qu’à l’heure actuelle toutes les tentatives d’explication naturelles n’ont pas résisté aux observations faites de l’étoile de Tabby.

Visuel by Infrared: IPAC/NASAUltraviolet: STScI (NASA) [Public domain, Public domain or Public domain], via Wikimedia Commons

Reçois l'actualité de l'exploration et du tourisme spatial par email

Abonne-toi pour rester connecté à l'actualité du tourisme spatial ! Renseigne ton adresse email, choisis ton langage puis clique sur "OK". Tu recevras alors un email de confirmation, clique dedans pour confirmer ton abonnement. Tu es libre de te désabonner à tout moment.