Séjour sur la Lune

Les tubes de lave de la Lune pourraient accueillir une base lunaire

— Actualités du 24 octobre 2017 —

La sonde spatiale Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO), lancée par la NASA en 2009, a fait une découverte intéressante : la Lune possède des centaines de cavités naturelles formées par des tubes de lave. Certaines de ces cavités pourraient faire jusqu’à 900 mètres de diamètre et 50 kilomètres de long. Certains pensent que ces cavités pourraient accueillir une base sur la Lune. En effet, les conditions à la surface de la Lune ne sont pas très accueillantes : pas d’atmosphère, pas de champ magnétique, des températures extrêmes, des micro-météorites et des radiations… A l’époque du programme Apollo, personne n’a passé plus de trois jours sur la Lune.

Les tubes de lave, dont l’existence vient d’être confirmée, pourraient donc offrir un début de protection à une présence humaine permanente sur la Lune. Les tubes de lave sont formés lorsqu’une coulée de lave a créé des tunnels dont les parois se sont durcies avec les hautes températures, ce qui a créé des tubes creux. Ce phénomène est connu sur Terre mais les tubes de lave présents sur la Lune semblent bien plus grands que ceux de notre planète. Les tubes de lave règlent le problème des radiations et des micro-météorites pour les explorateurs. La température dans les tubes de lave serait constante, de -30 degrés à -40 degrés, alors qu’à la surface de la Lune, les températures varient de -175 degrés à 125 degrés selon qu’il fasse jour ou nuit.

Il serait ainsi possible d’installer des modules gonflables pour créer des habitats dans ces tubes de lave, fournissant ainsi des espaces de plusieurs kilomètres carrés pour accueillir des humains. Ces espaces auraient l’avantage de permettre aux occupants de la base lunaire de vivre dans un espace non artificiel. De plus, la lune n’est probablement pas complètement sèche : si on est capable de trouver ou d’exploiter des sources d’eau lunaire alors ce serait très intéressant pour envisager une colonisation de la Lune, qui pourrait devancer la colonisation de Mars ou de Vénus. En effet, la Lune ellite offre de véritables perspectives industrielles : d’une part la Lune possède de larges réserves de titane et d’hélium 3, et d’aure part la Lune est très proche de la Terre. Si la Lunar Orbital Platform-Gateway se concrétise ainsi que les ambitions lunaires de la Chine, une exploration humaine d’un de ces tubes de lave aura probablement lieu, et peut-être même l’installation d’une base sur la Lune.

Image by ESA/Foster + Partners

Reçois l'actualité de l'exploration et du tourisme spatial par email

Abonne-toi pour rester connecté à l'actualité du tourisme spatial ! Renseigne ton adresse email, choisis ton langage puis clique sur "OK". Tu recevras alors un email de confirmation, clique dedans pour confirmer ton abonnement. Tu es libre de te désabonner à tout moment.